Acanthosis Nigricans

L’acanthosis nigricans est une maladie rare de la peau. Elle peut apparaître dès la naissance ou peut se développer chez certains à l’âge de 40 ans. L’acanthosis nigricans se manifeste par des plaques noirâtres dans les plis du corps, et de ce fait peut être confondue à un manque d’hygiène.

Causes

Les causes exactes de la maladie restent toujours inconnues jusqu’à présent. Par ailleurs, il a été prouvé que certains facteurs sont en faveur de l’acanthosis nigricans. Un cancer d’estomac, l’hérédité, le diabète, l’hypercorticisme, ou la prise des hormones comme les pilules contraceptives peuvent provoquer la maladie. L’acanthosis nigricans peut être également la conséquence d’une maladie rare.

Son aspect

Au départ, l’acanthosis nigricans se caractérise par des plaques grises puis devenant plus foncées voire noirâtres, donnant un aspect sale. La peau s’épaissit et devient plus rugueuse. Les tâches se manifestent principalement sous les aisselles, les aines, la nuque, dans la région, latéro-cervicales, les paupières et les commissures des lèvres.

Formes

La forme bénigne peut être causée par l’hérédité, ou une maladie naevique apparaissant souvent dès l’enfance ou l’adolescence.

La forme paranéoplasique, connue comme l’acanthosis nigricans malin est une conséquence de la maladie du Darier et apparaît chez les 35 à 50 ans.

Une autre forme de la maladie est l’endocrinienne: Pseudo-acanthosis nigricans, qui peut être causée par la maladie de Curth.

Aussi la forme oculaire de la maladie peut être la cause d’une conjonctivite exsudative ou papillaire.

Diagnostiquer la maladie

Si des tâches disgracieuses apparaissent sur la peau, il est conseillé de consulter un médecin. Le patient passera un interrogatoire afin d’aider le médecin à découvrir les causes de la maladie. De plus, le médecin effectuera une biopsie cutanée, afin de diagnostiquer la maladie avec certitude.

Afin de faire un bilan sur la gravité de la maladie, le médecin effectuera une prise de sang. Cette dernière aidera à vérifier le taux de glycémie chez le patient en étant à jeun, et le taux de glycémie post-prandiale. Le médecin peut aussi soumettre le patient à une échographie ou un scanner abdominal.

Traitement

Il est important de traiter la maladie responsable de l’acanthosis nigricans ou de la pathologie associée. Traiter la cause de la maladie peut entraîner une baisse ou une disparition de l’acanthosis nigricans.

Blastocystis Hominis
Anthrax