Apnée du sommeil

L’apnée du sommeil survient durant le sommeil et se manifeste par des arrêts involontaires de la respiration. Ce trouble est souvent observé chez les personnes qui sont en surpoids, âgées ou ceux qui ronflent beaucoup. Ces pauses respiratoires peuvent se produire plusieurs fois dans la nuit et peuvent durer de plus de 5 heures. Cependant, il est observé que dans des cas graves, ces pauses respiratoires peuvent occasionner plusieurs fois dans la nuit voire 30 fois par heure. Ce trouble provoque une fatigue au réveil, des maux de tête ainsi qu’une somnolence pendant la journée.

L’apnée du sommeil survient lorsque la langue et les muscles de la gorge sont relâchés causant ainsi un manque de tonique et bloquent le passage de l’air lorsque la personne respire.

Causes

Il se peut que dans des cas rares, l’apnée du sommeil centrale survient lorsque les muscles respiratoires cessent de recevoir les instructions venant du cerveau. Ce type d’apnée est perçu surtout chez les personnes qui sont atteintes d’une maladie grave tels que cardiaque ou d’une maladie neurologique. Toutefois sachez que la prise de somnifères, de narcotiques ou d’alcool représente aussi un facteur de risque.

Symptômes de l’apnée du sommeil

Les symptômes de l’apnée du sommeil se manifestent comme suit :

– Grande fatigue dès le réveil et pendant la journée,

– Somnolence et endormissements répétés,

– Ronflements,

– Maux de tête,

– Irritabilité,

– Troubles de mémoire.

Prévention

Pour prévenir ce trouble, il est important de maintenir un poids de santé raisonnable. Ceci est possible en adoptant une alimentation équilibrée et en pratiquant une activité physique régulièrement.

Asthme allergique, une difficulté à respirer
Angine blanche