Athérosclérose

Maladie provoquant fréquemment l’infarctus du myocarde ou du cerveau, l’athérosclérose est le résultat d’un dépôt de graisse dans les grandes et moyennes artères, gênant la circulation du sang.

Cette pathologie dégénérative de l’artère est due à l’accumulation de la graisse sur les plaques d’athérome qui est à l’origine de petites bosses à l’intérieur de l’artère, qui petit à petit se gonflent et se durcissent.

La bosse se trouve au niveau des croisements des artères empêchant la circulation du sang de fonctionner normalement. Des caillots sont même formés, et ces derniers ont la possibilité de se déplacer et boucher les plus petites artères qui est à l’origine de divers accidents vasculaires, notamment, la thrombose.

Causes de l’athérosclérose

Les dépôts de graisses lipidiques sont les responsables de l’athérosclérose. L’hypercholestérolémie – excès de cholestérol dans le sang – est le responsable principale de cette maladie.

L’athérosclérose est également un symptôme d’une tierce maladie, notamment :

  • L’hypertension
  • Le diabète (s’il est mal soigné)

Il existe aussi d’autres sources de ces plaques qui causent l’athérosclérose, par exemple :

  • Le tabagisme
  • Le surpoids
  • Chez certains patients, l’hérédité joue un rôle important sur l’apparition de l’athérosclérose.

Symptômes de l’athérosclérose

C’est lorsque la circulation du sang commence à mal fonctionner à cause de la graisse présente sur la plaque d’athérome qu’apparaissent les premiers symptômes.

Indépendamment de la location où l’athérosclérose pose problème, les symptômes varient d’un patient à un autre.

Le patient ressent notamment de simples douleurs dans les jambes ou fait face à une angine de poitrine – crise d’angor.

Ne recevant plus assez de sang et d’oxygène, le cœur fonctionne mal, et des douleurs au niveau de la poitrine sont ressenties.

Autre symptôme de l’athérosclérose : les accidents ischémiques transitoires – petits accidents vasculaires au cerveau provoquant des troubles temporaires et réversibles.

Diagnostic et traitement de l’athérosclérose

Si l’athérosclérose n’est pas traitée, un infarctus du myocarde ou autres accidents vasculaires peuvent être provoqués.

Les symptômes de la maladie représentent une athérosclérose déjà avancée et nécessitent donc des examens approfondis en consultant votre médecin traitant.

Afin de confirmer la présence de l’athérosclérose chez le patient, une angiographie ou une échographie doppler doivent être pratiquées.

Pour soigner l’athérosclérose, il faut empêcher l’hypercholestérolémie. Il existe des gestes simples à suivre au quotidien pour baisser le taux de cholestérol. Il vous suffit d’adopter :

  • Une alimentation saine
  • Une activité physique régulière
  • Votre médecin peut, en complément, vous prescrire un hypocholestérolémiant.

Prévenir l’athérosclérose

Adoptez des gestes simples au quotidien pour éviter tout risque d’excès de cholestérol dans le sang.

L’activité physique est recommandée, ainsi qu’une alimentation saine et équilibrée afin de réduire le taux de cholestérol dans le sang.

Dans le cas où l’athérosclérose est un symptôme d’une tierce maladie (telle que, hypertension ou diabète) il est nécessaire de les traiter ; et aussi de réduire le surpoids.

Anévrisme
Alzheimer