Borrelia

Les borrélia correspondent à des bactéries spiralées issues de la famille des Spirochète. Ils existent sous plusieurs espèces et provoquent de différentes infections selon la liste suivante :

  • maladie de Lyme associée à trois espèces en Europe, notamment, B. garini, B. burgdorferi et B. afzeli ;
  • maladies animales associées à d’autres espèces ;
  • fièvres répétitives, notamment celle à Borrelia reccurentis.

Des insectes vecteurs hématophages sont responsables de la transmission de ces bactéries, comme les tiques pour B. burgdoferi et les poux pour B. recurrentis.

Signes annonciateurs de Borrelia

  • Manifestations primaires. Environ 3 à 30 jours suivant la morsure, une lésion cutanée, soit l’érythème migrant chronique de Lipschutz (EMC) apparaît. 3 à 4 semaines après, l’EMC disparaît naturellement. Au cours de cette phase, le sujet peut manifester une asthénie, céphalées, petite fièvre ou des douleurs musculaires.
  • Manifestations secondaires. Le sujet présente une méningite lymphocytaire, pouvant être isolée ou liée aux maux suivants : troubles de la sensibilité, douleurs radicales ou atteinte de nerfs périphériques et crâniens. Les troubles cardiaques surviennent lors de cette phase, tels, péricardite et troubles de la conduction, et des troubles articulaires, tels oligoarthrite régressive.
  • Manifestations tertiaires. Environ 10 ans après la morsure, des lésions dermatologiques, rhumatologiques et neurologiques surviennent.

Traitement

Des antibiotiques sont indiqués au cours du traitement. Dans certains cas, une intervention chirurgicale sur les articulations touchées est nécessaire.

Mesures de prévention

Dans le cadre de la maladie de Lyme, les mesures suivantes sont à observer pour prévenir le risque de transmission. Si vous décidez de vous promener dans les champs ou en forêt, pour éviter que les tiques se collent à votre peau, privilégiez des vêtements longs et des chaussures sans ouverture. Les vêtements clairs sont meilleurs car ils permettent d’identifier les tiques. Utilisez des répulsifs et lorsque vous retournez chez vous, ôtez vite les tiques collées à votre peau et présentes sur vos vêtements. À savoir que le risque de contamination est élevé à compter de 12 heures de contact avec le tique, d’où la nécessité de s’en défaire le plus vite possible.

Bronchiolite
Albinisme