Cannabis : Les usagers ont moins de risque du diabète de type 2

Oui, les fumeurs de cannabis encourent moins de risque du diabète de type 2. C’est effectivement ce que les chercheurs de l’Université de Los Angeles ont constaté après avoir analysé des données recueillies à partir de 10 869 personnes. Cette moindre prévalence du diabète s’explique par un ou plusieurs cannabinoïdes contenus dans le cannabis, et les effets immunomodulateurs et anti-inflammatoires de ce produit.

Données étudiées

Cette étude s’est portée sur des personnes qui se sont récemment mis à fumer du cannabis, des non-fumeurs, des fumeurs de cannabis modérés et des fumeurs de cannabis intensifs. Les chercheurs ont analysé les informations suivantes sur les participants : IMC, consommation d’alcool et de tabac, LDL, niveau sérique de cholestérol, taux sérique de vitamine D, triglycérides, glycémie à jeun, HbA1C, concentrations sériques de C-réactives.

Risque de diabète diminué

Comparativement aux non-fumeurs de cannabis, les fumeurs ont moins de risque de diabète : OR : 0,42 ; IC : 95% de 0,33 à 0,55. La prévalence de la protéine C-réactive élevée est considérablement supérieure chez les non-fumeurs de cannabis, anciens fumeurs ou fumeurs modérés, comparativement aux fumeurs intensifs. Suite à l’ajustement de tous les facteurs socio-démographiques, facteurs de santé et mesures de laboratoire, le risque de diabète chez les utilisateurs de cannabis s’affaiblit grandement, notamment OR ajusté : 0,36 ; IC : 95% de 0,24 à 0,55.

Grippe A : symptomes
H1n1