Dépister précocement le diabète

Des recherches ont démontré que beaucoup de personnes ont un diabète sans le savoir. Statistiquement parlant, entre 500 000 et 800 000 français ignorent leur diabète.

Les problèmes de santé liés à cette maladie sont souvent intenses et n’apparaissent dans la plupart des cas qu’après plusieurs années. A l’apparition de ces signes cliniques, il est trop tard pour prendre des précautions et se protéger. D’où l’importance de faire un dépistage précoce de la maladie surtout chez les personnes à risque.

Diagnostiquer le diabète

Les spécialistes ont démontré que les signes cliniques apparaissent 8 à 10 ans après le début du diabète. Les complications de santé ont alors tendance à s’empirer. On diagnostique le diabète dans la majorité des cas lors des prises de sang pour traiter ou une autre maladie telle qu’une maladie cardiovasculaire. Pour certaines personnes c’est lors du traitement des complications de santé liés avec le diabète, qu’elles sont informées de leur diabète.

Repérer les symptômes du diabète

Le premier signe clinique observé en début du diabète est une soif insatiable. La personne atteinte peut boire plus de 3 litres d’eau par jour. Celle-ci urine plus que d’habitude et doit même se réveiller en pleine nuit à plusieurs reprises pour le faire. On note alors un taux élevé de sucre dans l’urine soit plus de 2 grammes par litre.

Facteurs à risques

Il est recommandé de faire des tests de glycémie bien avant 35 ans surtout en cas d’antécédents familiaux. Les personnes en surcharge pondérale sont à risques de développer plusieurs pathologies dont le diabète.

Cellulite
Calvitie précoce