Embolie Pulmonaire :Symptômes Aux Traitements

L’embolie pulmonaire se caractérise par une obstruction de l’un des deux artères vers les poumons, empêchant ainsi la ramification artérielle pulmonaire. Dans la majorité des cas, l’embolie pulmonaire se révèle être la cause principale d’une phlébite(1).

Des signes peu évocateurs

L’apparition d’une embolie pulmonaire est majoritairement asymptomatique mais le signe le plus commun se présente sous forme de douleur thoracique, voire une insuffisance respiratoire. D’autres symptômes qui doivent vous alerter seraient un changement de coloration au niveau de la peau, à savoir le bout des doigts ou les oreilles. En effet, du fait d’un manque d’oxygène, la vascularisation s’appauvrit en apport d’oxygène, provoquant des cyanoses ou de fortes fièvres et sueurs.
Face à ces symptômes, une consultation médicale s’impose. Le médecin pourra, au travers d’un diagnostic, vérifier le rythme cardiaque ou une éventuelle variation dans la pression artérielle. L’objectif du diagnostic étant de mettre en place un traitement adapté à chaque cas.

Des traitements d’urgence

En effet, dans le cas d’une embolie pulmonaire, il est impératif d’avoir recours à un traitement spécifique dans les meilleurs délais. Dans le cadre d’un traitement classique, les professionnels de santé font appel aux médicaments fibrinolytiques afin de désobturer l’artère et détruire l’embole. Par la suite, des anticoagulants seront administrés afin d’éviter d’éventuelle formation de caillot de sang. Afin de rétablir le niveau d’oxygénation sanguin, le patient peut être placé sous oxygénothérapie.
Dépendant de la sévérité de cette maladie, les professionnels de santé envisagent aussi la chirurgie pour enlever l’embole.

Athérosclérose
Anévrisme