Gynécologue

En tant que spécialiste de l’appareil génital de la femme, le gynécologue traite des problèmes gynécologiques, apporte des traitements contre des infections précoces et effectue le dépistage des maladies.

Pathologies prises en charge par le gynécologue

  • problèmes de saignements,
  • problèmes de règles,
  • maladies sexuellement transmissibles,
  • problèmes de psycho-sexualité ou de sexualité,
  • stérilité du couple,
  • grossesse pathologique,
  • cancers mammaires ou génitaux,
  • problèmes d’interruption volontaire de grossesse,
  • chirurgie,
  • pathologie mammaire,
  • traitement de la ménopause.

Quand faut-il consulter un gynécologue ?

Il faut impérativement consulter le gynécologue en cas d’anomalie. Il effectuera un dépistage et traitera les infections précoces. Pour quelques infections virales, le risque d’évolution est important, par exemple, le papillomavirus et les cellules anormales, cancéreuses ou précancéreuses. Les études démontrent que 70% des femmes qui souffrent d’un cancer de l’utérus n’ont pas été soumises au frottis vaginal régulier. Cet examen est donc vivement recommandé aux femmes.

Au-dessus de 50 ans, les femmes peuvent visiter le gynécologue pour réaliser une mammographie chaque deux ans, en toute gratuité. En revanche, avant cet âge, consulter le gynécologue permettra aux femmes d’apprendre les gestes de l’autopalpation.

Les examens

Une consultation auprès du gynécologue dure au maximum 30 minutes. La patiente est soumise à un interrogatoire, et sa tension et son poids sont mesurés. À partir de là commence l’examen gynécologique. Utilisant un spéculum, un petit instrument long et étroit en plastique ou en métal, il examine la vulve, le col de l’utérus et les ovaires de sa patiente. C’est de la sorte qu’il arrive à conclure de la présence d’infections ou d’irritations. Il complète l’examen par un toucher vaginal ganté, lors duquel il palpe les organes génitaux internes, tout en pressant sur l’abdomen.

Le gynécologue peut également effectuer un frottis. Il est alors question de prélever des cellules du col de l’utérus ou celles du fond du vagin à l’aide d’une petite spatule. Ces cellules feront ensuite l’objet d’une analyse en laboratoire pour identifier la présence ou non de germes. Il est vivement conseillé aux femmes de faire cette analyse à partir de 20 ans, et ce, tous les deux ou trois ans.

Le gynécologue examine en dernier lieu les seins pour déceler la présence de possibles masses. Pour que sa patiente puisse réaliser cet examen chez elle, il lui montre comment procéder.

Suivi de grossesse

Le gynécologue effectue :

  • une consultation de l’anesthésie ;
  • une consultation de l’incompatibilité rhésus ;
  • trois échographies de surveillance ;
  • sept visites prénatales ;
  • la prise de sang HT21 ;
  • l’amniocentèse.

Remboursement gynécologue

Dans le cadre de l’accès direct, vous avez la possibilité de visiter directement un gynécologue sans l’intermédiaire de votre médecin traitant pour les soins suivants : les actes de dépistage, les examens cliniques gynécologiques périodiques, la prescription d’une contraception, le suivi d’une contraception, l’I.V.G médicamenteuse et le suivi d’une grossesse.

La consultation est alors prise en charge par la Sécurité sociale à hauteur de 70% sur la base du tarif de convention. Pour compléter le remboursement de la Sécurité sociale, vous pouvez faire appel à la mutuelle complémentaire santé gynécologue.

Sexologue
Médecin généraliste