Insuffisance rénale

Les reins, organes purifiant l’organisme d’éléments toxiques et inutiles, doivent être protégés car une fois que la maladie est détectée, il est trop tard. La prévention reste la meilleure solution. Il est donc important de protéger ses reins tout en effectuant des tests médicaux appropriés afin de dépister une insuffisance.

Dépistage et principaux concernés

Près de 2,5 millions de personnes en France seraient atteintes d’insuffisance rénale. D’après la Fédération nationale d’aide aux insuffisants rénaux (Fnair), le dépistage précoce pourrait éviter 10% des cas et ralentir la manifestation de la maladie dans 30% des cas.

Le dépistage consiste à :

-faire un contrôle fréquent de la tension artérielle puisque l’hypertension pourrait être un signe avant-coureur de la maladie

-effectuer un test d’urine par bandelette afin de détecter la présence de protéines, de sang ou de sucre. Cela indiquerait le mauvais fonctionnement des reins

-faire une prise de sang démontrant la quantité et la nature des éléments tels que la créatinine, l’urée, entre autres, qui sont éliminés par les reins. Un taux élevé de ces composants pourrait indiquer un dysfonctionnement rénal

-de déceler les personnes les plus enclines à souffrir d’insuffisance rénale afin de leur proposer des tests de dépistage adéquats

Les personnes les plus prédisposées à souffrir de la maladie sont celles qui sont :

-âgées de plus de 60 ans
-sujettes à l’hypertension
-diabétiques
-détentrices d’antécédents familiaux de maladies liées aux reins
-sujettes à divers infections aux reins
-touchées par les maladies auto-immunes ou inflammatoires
-atteintes d’hépatite ou de VIH

Cystite-Inflammation de la vessie