L’abus d’alcool prédispose aux virus

Selon les chercheurs de l’université de Massachussetts Medical School de Worcester aux Etats-Unis, les personnes qui ont un excès d’alcool sont plus susceptibles de contracter des virus et cela affecte aussi leur système immunitaire.

Pour prouver leur thèse, les scientifiques ont exposé des globules blancs et des cellules qui participent dans les lignes de défense de l’organisme à des substances chimiques imitant les virus et les bactéries. Cependant, ils ont observé que la moitié de ces globules blancs a aussi été exposée à un niveau d’alcool très fort dans le sang des personnes qui boivent quatre à cinq verres par jour durant une semaine.

Le Système Immunitaire Affaibli

En ce qu’il s’agit des bactéries, le diagnostic effectué est décrit comme étant plus grave. Les monocytes « alcoolisés » connaissent une double agitation s’ils sont exposés aux substances imitant les bactéries. Cela occasionne non seulement une réduction de la quantité d’interférons mais augmente une substance connue comme le ‘facteur de nécrose tumorale’, qui, lorsqu’elle est surproduite, peut attaquer les tissus.

Mortalité en hausse

Selon le docteur Szabo, ces résultats correspondent aux données médicales dévoilant une mortalité plus conséquente chez les personnes qui boivent beaucoup et qui sont porteurs du VIH. Ces données confirment aussi la thèse que les personnes qui consomment de l’alcool en grande quantité ont un système immunitaire moins vigilant contre le cancer.

Cellulite
Calvitie précoce