L’abcès dentaire de A à Z

Affection douloureuse, l’abcès dentaire se caractérise par une infection de la pulpe dentaire, partie interne de la dent composée de nerfs et vaisseaux sanguins. Cette infection est principalement provoquée par des caries, fracture de la dent ou une inflammation du parodonte (tissu qui soutien les organes dentaires).

Entrainant la défiguration du visage, l’abcès peut crever naturellement ou peut nécessiter l’intervention du chirurgien-dentiste. Comment reconnaitre les signes révélateurs d’un abcès dentaire, à quel moyen de traitement recourir ? Comment un simple abcès peut-il mener à de graves complications de santé et que faire pour éviter son apparition ? Tour d’horizon et conseils autour de l’abcès dentaire !

Abcès Dentaire : Symptômes

On reconnaît principalement un abcès par un gonflement ou une défiguration du visage. Gencive rouge, pus, ganglions peuvent aussi être des symptômes liés à l’abcès dentaire.

Abcès dentaire : Complications

Souvent bénigne, un abcès dentaire peut être dangereux en l’absence de soin ou traitement. La perte de dent est très connue en l’absence de traitement. Beaucoup plus grave : l’abcès du cerveau. Se propageant à travers les veines, l’abcès peut atteindre le cerveau et plonger le malade dans un coma. L’infection peut aussi parvenir au cœur et causer des troubles cardiaques ou un AVC.

Autre complication souvent rencontrée : L’angine de Ludwig. La partie inférieure de la mâchoire est ainsi attaquée car l’abcès grossit de plus en plus. En grossissant, il bloque les voies respiratoires et peut provoquer un étouffement voire une mort fatale. Pour prévenir ces complications, recourez sans délai à un traitement chez votre dentiste en cas d’abcès dentaire. Au cas contraire, fatigue, fièvre, nausée seront aussi au rendez-vous.

Comment traiter un abcès dentaire ?

Si l’abcès ne se crève pas de manière naturelle, le dentiste aura recours à une incision par bistouri (instrument utilisé pour une incision dentaire). Cette intervention permet le drainage du pus. Lors du drainage du pus, le dentiste prévoit aussi un détartrage du canal dentaire et va par une pâte d’obstruction, obstruer l’ouverture créée dans les dents. Il terminera ensuite par la pose d’une couronne.

Autre moyen de traitement : les antibiotiques. Ils sont utilisés pour calmer l’infection et la douleur. Ils peuvent aussi être prescrits en complément d’une incision ou d’un curetage dentaire.

Comment prévenir un abcès dentaire ?

Le bien-être des dents passe par la prévention, d’où l’importance de toujours s’assurer une bonne hygiène dentaire. De simples pratiques telles le brossage des dents à limite de 2 fois par jour chez l’enfant et l’adulte, l’arrêt du tabac, le détartrage et un contrôle régulier chez le dentiste, peuvent faire la différence. Ces bonnes pratiques vous permettent non seulement de prévenir l’apparition d’un abcès dentaire, mais vous protège aussi contre d’autres troubles dentaires tels la parodontite ou la gingivite.

Les programmes de prévention tels MT’dents vous permettent un bilan dentaire gratuit. Ce programme de sensibilisation est spécialement réservé aux jeunes de moins de 18 ans. Il s’engage à informer sur les bons gestes à pratiquer pour contrecarrer les caries et autres maladies des dents.

Halitose