Maladies auto immunes – défaillance du système immunitaire

Les causes des maladies auto-immunes sont souvent méconnues. Bien que la communauté scientifique et les professionnels de santé s’attardent sur l’occurrence de ces maladies, les modes de traitements actuels ne permettent malheureusement pas d’y venir à bout.

Mécanisme des maladies auto-immunes

Notre organisme est parfaitement apte à nous défendre contre les virus, infections ou certaines maladies. En effet, chacun d’entre nous possède ce système complexe, le système immunitaire, qui permet au moyen des interactions chimiques, de protéger l’organisme contre des attaques virales et bactériennes extérieures.

Suite au dérèglement du système immunitaire, les anticorps se retournent contre l’organisme en attaquant ses propres cellules et organes. Cette perturbation de notre système de défense provoque inévitablement l’apparition de nombreuses maladies auto-immunes, en altérant le rôle défenseur des anticorps en agresseur.

Causes du déficit immunitaire

La survenue de ces maladies se rapporte souvent aux facteurs génétiques ainsi qu’environnementaux. En effet, certains professionnels de santé soulignent parmi les causes probables une exposition à un grand nombre de vaccinations ainsi que la prise de certains médicaments.L’intoxication aux métaux lourds, pour les porteurs d’une amalgame dentaire, serait aussi mis en cause.

Toutefois, pour arriver à trouver des traitement ciblés, autres que des traitements symptomatiques, contre les maladies auto-immunes, la compréhension du fonctionnement de notre système immunitaire nécessite d’être approfondie. Les immunodépresseurs en complément des méthodes naturelles sont aujourd’hui utilisés pour tenter de corriger ce déficit immunologique.

Diabète et lupus en première ligne

Ainsi, dans le cas du diabète insulinodépendant, des doses d’insulines sont injectées pour combler ce manque. Le lupus, considéré comme une maladie auto-immune et chronique, bénéficie d’un traitement médicamenteux qui atténue la réponse immunitaire et permet de mieux le contrôler.

La liste des maladies auto-immunes est toutefois non-exhaustive. Parmi les plus communes, s’affichent la maladie de Crohn, la polyarthrite rhumatoïde, la sclérose en plaques.

Maladie de Crohn : existe-t-il un traitement ?
Fatigue chronique : Une maladie qui épuise