Méningite chez les enfants : importance de la vaccination

La méningite est une maladie rare dans les pays développés, pouvant entraîner la mort, ou des séquelles neurologiques. La fièvre, des vomissements une éruption cutanée et des maux de tête peuvent être des symptômes de la maladie. En France la vaccination contre la méningite est obligatoire depuis 2009.

A chaque forme son vaccin

La méningite bactérienne est la forme la plus grave de la maladie, elle peut être causée par le méningocoque ou le pneumocoque. Ce dernier se manifeste le plus souvent chez les enfants. Un vaccin peut être administré aux enfants de moins de un an qui ont été en contact avec une personne malade. Aussi ce vaccin est recommandé à ceux qui voyagent beaucoup. Le Haut Conseil de la Santé Publique conseille la vaccination systématique aux enfants de plus d’un an.

La méningite causée par le pneumocoque se manifeste chez les petits. Le vaccin Prevenar 13, associé aux autres vaccins comme le polio, la coqueluche ou le tétanos sont efficaces. Ainsi la maladie a diminué de 25% chez les moins de 2 ans.
Les méningites virales surviennent fréquemment après les oreillons.

Il existe également les méningites à mycobacterium tuberculosis qui est responsable de la tuberculose. Grâce au BCG ils sont peu fréquents dans les pays développés.

Auparavant la méningite à Haemophilus Influenzae était la forme la plus fréquente et aujourd’hui, elle peut être évitée par un vaccin. Ce dernier est recommandé à l’âge de deux mois en France depuis 1993.

Autisme
Anxiété généralisée