Sclérose en plaques: Une maladie sans diagnostic spécifique

Des Origines Encore Mystérieuses

Bien que la recherche médicale ait bien évoluée, la sclérose en plaques, une maladie d’ordre neurologique, n’a pas encore livré tous ses secrets. En France, sa prévalence concerne pas moins de 80 000 personnes. Il est important de prêter attention aux symptômes de la sclérose en plaques afin de pouvoir disposer d’un diagnostic précis et des traitements adéquats.

Le diagnostic médical

Il est important de préciser qu’il n’existe aucun test de dépistage propre à la sclérose en plaques. Afin d’évaluer les personnes à risques, les médecins et neurologues dispose d’une batterie d’examens pour écarter toutes autres maladies présentant des symptômes similaires.

IRM

Touchant essentiellement l’influx nerveux au niveau du cerveau, L’ IRM (Imagerie par résonances magnétiques) reste l’examen le plus utilisé pour bien visualiser les lésions causées par la sclérose en plaques.

La ponction lombaire

Dans la mesure où l’IRM ne permet pas de confirmer le diagnostic, une ponction lombaire est réalisée pour révéler les signes d’une éventuelle inflammation au niveau des nerfs.

La manifestions des symptômes de la sclérose en plaques évoluent par poussée, rendant ainsi le dépistage difficile. Néanmoins, la médecine dispose aujourd’hui des traitements et médicaments, qui permettent d’en atténuer les symptômes et d’estomper l’évolution de la maladie.

Athérosclérose
Anévrisme