SIDA : Les nouveaux antirétroviraux font leurs preuves

Les nouvelles molécules antirétrovirales créées ces 10 dernières années se révèlent efficaces chez les porteurs du VIH qui ne répondent pas au traitement par les médicaments habituels ou les anciens antirétroviraux existant depuis plus de 20 ans. C’est le résultat d’une étude réalisée par les chercheurs de l’Inserm.

Les nouveaux antirétroviraux mieux tolérés par les porteurs du VIH

Cette étude publiée dans la revue américaine The Lancet est signe d’espoir pour les porteurs du VIH présentant une résistance aux autres médicaments. Les antirétroviraux, utilisés depuis maintenant plus de 20 ans, ont pour but de prévenir la multiplication du virus dans le corps. Leur efficacité n’est pourtant pas démontrée chez tous les séropositifs. Pour cette raison, ces dix dernières années, les recherches ont progressé dans le but de mettre en place de nouveaux médicaments pour aider à améliorer la prise en charge des patients résistants.

Pour connaître l’efficacité de ces molécules, les chercheurs ont analysé 2476 patients traités par cette molécule, à partir de 1998. Les résultats de cette étude d’efficacité démontrent que la charge virale avait nettement diminué chez trois fois plus de patients. La survenue des cas de Sida a été divisée par quatre, lorsqu’on a administré au patient les nouveaux antirétroviraux au stade VIH.

Cellulite
Calvitie précoce