Torticolis Musculaire

Le torticolis musculaire est une contraction de certains muscles du cou (principalement le muscle sterno-cléido-mastoïdien).

Cette pathologie bénigne s’accompagnant d’une douleur au niveau de la nuque peut toucher n’importe qui (surtout entre 30 et 60 ans). Les femmes sont plus exposées au torticolis que les hommes.

Le torticolis musculaire entraîne la tête dans une position inconfortable, incapable de la bouger ; seuls repos et analgésiques peuvent calmer les symptômes qui disparaissent au bout de quelques jours.

Causes d’un torticolis musculaire

Le torticolis musculaire est dû à plusieurs facteurs.

  • Le plus souvent c’est une mauvaise position durant le sommeil qui entraîne le torticolis ; la raison pour laquelle les symptômes apparaissent habituellement au réveille.
  • Une contracture peut être causée par un mouvement brutal ou forcé du cou.
  • Autres facteurs de risque sont : un traumatisme violent (accident de voiture par exemple) ; ou un courant d’air prolongé sur la nuque.

Symptômes d’un torticolis musculaire

Les symptômes d’un torticolis musculaire sont très minimes, mais facilement identifiables :

  • Raideur au niveau de la nuque
  • Douleur lors des mouvements de rotation de la tête

Les symptômes du torticolis disparaissent, en moyenne, au bout de quelques jours. Au-delà de 5 jours, il est important de consulter le médecin traitant, car il se pourrait que le torticolis musculaire soit le symptôme d’une autre maladie.

Vous avez un torticolis plusieurs fois durant l’année, il pourrait être dû à une arthrose ou scoliose.

Il y a un risque de maladie type grippe, angine ou otite si le torticolis s’accompagne de fièvre.

Diagnostic et traitements d’un torticolis musculaire

Afin de confirmer la présence d’un torticolis musculaire, le médecin s’appuie sur les symptômes présents, et la palpation de la nuque et du haut du dos.

Une radiographie peut aider à détecter toute autre pathologie, dans le cas où le patient a subi un traumatisme physique.

Quelques gestes simples à suivre pour soigner un torticolis musculaire en 3 jours :

  • Gardez le cou au repos et au chaud. Couvrez votre nuque d’une écharpe ou d’une bouillotte car la chaleur décontracte les muscles.
  • Prenez des anti-inflammatoires pour calmer la douleur.
  • Appliquez des pommades (myorelaxants) pour vous soulager.

Prévenir un torticolis musculaire

  • Effectuez des exercices de réchauffement de la région cervicale pour prévenir les torticolis musculaire. Par exemple : friction du cou et des épaules ; exercices de rotations des épaules et de la tête.
  • Faites une pause lorsque vous ressentez une tension au niveau du cou.
  • Privilégiez les positions confortables au travail.
  • Optez pour un coussin cervical la nuit.
Rupture du tendon d’Achille
Maladie de Paget de l’os