Vivre avec une stomie

Une stomie est l’une des conséquences les plus néfastes du cancer du côlon. Si la tumeur se trouve très bas dans le rectum, le médecin se verra dans l’obligation d’enlever l’anus et le rectum. De ce cas précis, les selles sont recueillies dans une poche appelée la stomie.

Dans la vie de tous les jours

La colostomie se distingue par un bourrelet rouge mais est recouverte par un pansement. Elle se situe dans une zone qui peut être dissimulée au moyen d’un caleçon ou d’une culotte. Toutefois, la poche est étanche et il n’y a aucun risque qu’elle y dégage une quelconque odeur.

En milieu hospitalier, la toilette est pratiquée par un infirmier. Cependant, une fois le patient chez lui, il doit se la faire seul. Il importe de faire sa toilette tous les jours et de changer la poche par rapport à la quantité de selles qui s’y trouvent. Aussi, il faut choisir un savon doux et surtout sécher en tamponnant délicatement.

Vivre avec une stomie ne nécessite pas de régime spécialisé. Le transit est resté le même, la modification se produit uniquement par la façon d’évacuer les selles. Un patient peut également effectuer des lavements pour ne pas avoir à changer de poche de façon régulière.

Cancer
Lymphome