Les thérapies en ligne sont-elles efficaces ?

Communément recherchée aujourd’hui, la thérapie en ligne a été réglementée au Brésil. Avec ce type de thérapie, il est possible que les patients qui n’ont pas la possibilité de se rendre en personne dans un cabinet de psychologie puissent bénéficier d’un service de qualité avec des professionnels formés pour répondre à leurs demandes les plus variées.

Les psychologues qui participent en ligne

Selon le code de déontologie du psychologue, le secret et la confiance sont à la base de la thérapie en ligne. Par conséquent, les patients et les psychologues doivent utiliser des équipements modernes avec des logiciels de sécurité installés et mis à jour. Il est fortement recommandé que l’équipement utilisé, tant par le patient que par le psychologue, soit privé et non transférable. La thérapie en ligne peut se faire par des moyens tels que WhatsApp, Face Time et Skype. Avec la proposition de s’occuper des patients qui ne peuvent pas se rendre au cabinet en personne, dans la thérapie en ligne peuvent être travaillées les plaintes les plus variées.

Conseils pour une thérapie en ligne de qualité

Comme il s’agit d’un mode plus courant, beaucoup de gens doutent encore que le psychologue puisse vraiment répondre aux besoins du patient grâce à la thérapie en ligne. Il est important de se rappeler que même avec tous les soins, ce n’est pas un moyen totalement sûr. Par conséquent, l’une des recommandations les plus importantes est d’utiliser des équipements privés. La thérapie en ligne couvre les plaintes les plus diverses, telles que les problèmes émotionnels, familiaux et professionnels. Si vous doutez que le psychologue choisi réponde à vos attentes, faites une brève recherche et essayez de parler au professionnel avant le service, afin de vous sentir plus en sécurité et plus à l’aise. Si vous avez opté pour la thérapie en ligne mais que vous avez des doutes sur son fonctionnement et sur les moyens les plus sûrs de l’appliquer, on a rassemblé quelques conseils fondamentaux :

– Si vous avez choisi WhatsApp vidéoconférence, désactivez vos notifications mobiles afin de pouvoir vous concentrer pleinement sur votre service ;

– Choisissez un endroit calme où d’autres personnes ne peuvent pas intervenir pendant la consultation. N’oubliez pas que c’est votre moment et que vous devez y consacrer toute votre attention ;

– Si le jour de votre service, vous remarquez que votre internet n’est pas très bon, avec des fluctuations, l’idéal est que vous reportiez votre session, afin qu’il n’y ait pas d’interruptions et que cela nuise à l’efficacité du service.

– Avec l’attention et les soins nécessaires, la thérapie en ligne peut donner les mêmes résultats que la thérapie en direct.

– Il est donc essentiel que le choix du professionnel soit assez affirmé. Faire des recherches approfondies sur les expériences du psychologue et savoir s’il est un professionnel qui peut vraiment vous accueillir et répondre à vos attentes fait toute la différence pendant le processus thérapeutique.

Les thérapies en ligne, aussi efficaces qu’en cabinet

Désormais, plus besoin de s’allonger sur le divan pour parler à son psy : la tendance est aux séances par écrans interposés. Face au développement de cette offre de soin, les études se multiplient pour en comprendre la pertinence. Il apparaît que les consultations psy en ligne sont bien souvent aussi efficaces que les consultations en cabinet. Lancées récemment à l’échelle de l’histoire de la psychothérapie, les consultations en ligne font déjà l’objet de nombreuses recherches qui s’intéressent notamment à leur efficacité. Etudes après études, les résultats convergent : les téléconsultations ont prouvé leur pertinence. Des chercheurs au Canada notent que les thérapies cognitivo-comportementales TCC réalisées pour soigner une dépression sont aussi efficaces lorsqu’elles sont réalisées en téléconsultation qu’en présentiel. Bien que cette étude ait débuté avant la pandémie de COVID-19, elle est opportune et démontre qu’un accompagnement en ligne fonctionne aussi bien sinon mieux qu’en face à face. Il n’y a aucun compromis sur la qualité des soins que les patients reçoivent pendant cette période stressante. la téléconsultation devait être considérée comme une modalité de traitement pour réduire les sympômes dépressifs si elle est préférée par le patient et le thérapeute, car elle est au moins aussi efficace que les traditionnelles TCC en face-à-face. La pertinence de la téléconsultation psy ne se limite pas aux cas de dépression : elle est aussi efficace pour traiter les cas d’anxiété, générale ou spécifique, les troubles paniques, et les phobies.

L’intérêt des thérapies à distance est multiple : cela permet de couvrir des déserts médicaux, de maintenir le lien avec son thérapeute même en cas de long déplacement professionnel ou de déménagement, d’éviter les temps de transports qui alourdissent des emplois du temps déjà bien chargés et la gêne que peut provoquer le fait de croiser quelqu’un dans une salle d’attente. De plus, par son effet désinhibiteur, elle permet à certains patients d’aller plus loin dans la thérapie qu’en cabinet en osant aborder ou approfondir certains sujets qu’ils auraient tus en face-à-face. Si la distance n’est pas un frein pour les patients et les thérapeutes, elle empêche toutefois les thérapies qui nécessitent un toucher. Les thérapies en ligne ne sont toutefois pas adaptées aux patients présentant certains symptômes comme les idées suicidaires ou les délires. Alors que l’intérêt pour les téléconsultations s’est accéléré depuis le confinement, patient et thérapeutes doivent s’assurer de la qualité de leur connexion internet et leur maîtrise des outils informatiques pour que les échanges soient techniquement de bonne qualité. De plus, le patient doit veiller à ce que rien ne perturbe sa séance, ce qui n’est pas toujours évident à domicile. Le développement des thérapies en ligne implique que les deux parties trouvent des solutions adaptées à leurs besoins et à ces nouvelles modalités d’accompagnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *