Je suis enceinte : est-ce que tout m’est interdit ?

Publié le : 10 novembre 20217 mins de lecture

Je suis enceinte, que faut-il éviter ?

Avec la grossesse, la vie change. Des choses qui étaient auparavant autorisées et auxquelles on n’avait jamais pensé sont soudainement interdites, non seulement les cigarettes et l’alcool, mais aussi le salami, par exemple. Mais tout n’est pas soumis à la contrainte, lisez ici ce qui vous est permis et ce que vous devez éviter !

Dois-je renoncer à mon café du matin ?

Non, mais après 200 milligrammes de caféine par jour, cela devrait suffire, c’est la nouvelle recommandation de l’autorité européenne de sécurité des aliments. Cela signifie qu’une ou deux tasses de café ou d’autres boissons caféinées sont acceptables.

Mais rien de plus, car la caféine atteint l’enfant à naître directement via le placenta. Selon les études actuelles, une consommation modérée de café n’a pas de conséquences graves. Cependant, vous devriez éviter complètement les boissons énergétiques pendant la grossesse.

Dois-je changer mes habitudes de petit déjeuner ?

Si vous aimez le camembert, alors oui. Parce que les femmes enceintes ne doivent pas manger de fromage au lait cru : C’est une chaleur basse et elle peut contenir des germes dangereux comme la listeria ou la tuberculose. Cependant, les produits fromagers fabriqués à partir de lait pasteurisé ou les fromages à pâte dure fabriqués à partir de lait cru, comme le parmesan, sont inoffensifs.

Ici, les germes ne peuvent pas survivre en raison de la forte teneur en sel, de la faible valeur du pH et de la faible teneur en eau. Mais là aussi, la règle de base est de couper la couenne aussi large que possible, c’est là que les listeria aiment vivre.

Puis-je manger de la viande ou de la charcuterie ?

Oui, vous pouvez manger de la viande si elle est bien cuite. La viande crue et les saucisses comme le porc haché ou le salami sont à proscrire, elles peuvent contenir des agents pathogènes de la listeria et de la toxoplasmose. La situation est similaire pour le poisson : il n’est inoffensif que lorsqu’il est chauffé à une température élevée.

Alors, ne touchez pas aux sushis. Les femmes enceintes doivent également se laver soigneusement les mains après avoir été en contact avec du poisson et de la viande crus. Et d’ailleurs, cela s’applique aussi au contact avec les chats, car eux aussi peuvent transmettre la toxoplasmose.

Un verre de Prosecco, ça vous va ?

Les experts disent que non, car même de petites quantités peuvent mettre en danger l’enfant à naître, sans parler de la consommation en grande quantité. Les enfants dont les mères boivent pendant la grossesse naissent le plus souvent trop petits ou trop tôt.

Des malformations physiques, une perte d’intelligence et des troubles de la perception et du comportement peuvent également en être la conséquence. C’est pourquoi il vaut mieux prendre un verre de jus d’orange qu’une gorgée de Prosecco.

Les relations sexuelles pendant la grossesse sont-elles un problème ?

Non, même si vous êtes enceinte, vous avez le droit de vous amuser avec votre partenaire. L’enfant est protégé des chocs par l’utérus, le liquide amniotique et les muscles. Cependant, il est important de faire attention à l’hygiène, car une infection par des bactéries ou des champignons peut provoquer un accouchement prématuré.

Dans certains cas, cependant, la future mère doit renoncer à tout contact sexuel, par exemple en cas de fausses couches antérieures ou d’ouverture prématurée du col de l’utérus. En cas de doute, demandez à votre gynécologue.

L’alpinisme peut-il nuire à l’enfant à naître ?

Pour beaucoup de gens, cela peut être surprenant, mais : Oui, à partir de 2 500 mètres d’altitude, la situation devient critique. La teneur en oxygène de l’air diminue avec l’augmentation de l’altitude. Cela réduit également l’apport d’oxygène à l’enfant à naître.

C’est dangereux, surtout pour le cerveau de l’enfant. En outre, il convient également de noter que dans le cas de grossesses à haut risque, comme l’hypofonctionnement du placenta, les femmes enceintes devraient plutôt éviter de faire des randonnées en montagne.

Puis-je avoir une cigarette de temps en temps ?

Non ! Chaque bouffée de tabac nuit à l’enfant, car il fume littéralement avec vous. Les conséquences sont graves : naissances prématurées, fausses couches, mortinaissances et un certain nombre d’autres complications. Mais ce n’est pas tout, même après la naissance, l’enfant d’un fumeur a de mauvaises cartes.

Dans la plupart des cas, le bébé naît trop petit et ses fonctions pulmonaires sont limitées. Au cours de la vie, l’intelligence de l’enfant est souvent réduite et des troubles de la croissance et du développement apparaissent. Le risque de mort subite du nourrisson, d’asthme et de maladie mentale est également accru.

Les médicaments sont-ils dangereux ?

Prendre des médicaments pendant la grossesse n’est jamais anodin ! Ils sont en fait destinés à vous rendre en bonne santé, mais ils peuvent causer des dommages considérables à l’enfant à naître. Le mieux est d’éviter en général les médicaments pendant la grossesse et aussi pendant l’allaitement.

Si cela n’est pas possible, la demande doit être soigneusement examinée et coordonnée avec le gynécologue. Et cela vaut également pour les produits en vente libre comme les vaporisateurs nasaux ou les comprimés contre les maux de tête.

Puis-je partir en vacances ?

Oui, il est également possible de voyager avec un bébé dans le ventre. Bien que chaque vol soit associé au stress et à l’excitation. En outre, il y a la forte exposition aux radiations à des hauteurs élevées et la pression partielle d’oxygène plus faible dans la cabine. Cependant, les gynécologues et l’office fédéral de radioprotection considèrent que le risque associé à cette situation est faible.

Les femmes enceintes peuvent donc prendre l’avion sans problème, à condition qu’il ne s’agisse pas d’une grossesse à haut risque. La plupart des compagnies aériennes permettent aux femmes enceintes de rester à bord jusqu’à la 34e ou 36e semaine de grossesse.

Dois-je me retenir quand je fais du sport ?

Généralement non, la plupart des sports sont également autorisés et même souhaités pendant la grossesse. Ils augmentent le bien-être, renforcent le dos, préviennent les problèmes circulatoires et digestifs et réduisent le risque de thrombose et de diabète gestationnel.

Cependant, les exercices pour les muscles abdominaux droits, l’entraînement intensif, les sports de compétition et les sports à haut risque de blessure et de chute, comme le ski, sont tabous.

Les césariennes : 5 vérités que les femmes doivent savoir
Comment vivre la grossesse de façon holistique ?

Plan du site